BLANQUEFORT 5B
BLANQUEFORT 5B

3bis
3bis

1b
1b

BLANQUEFORT 5B
BLANQUEFORT 5B

1/3

RECHERCHE & PROJET

 genius loci 

architecture, contexte et territoire 

Un projet d’architecture, d’aménagement ou d’urbanisme (les trois étant forcément liés à un moment dans le processus de réflexion), peut naître de différentes manières.

Il peut être initié par un manque programmatique, par une volonté politique, par une demande économique ; Il peut également naître d’une intuition, associée à une vision analytique d’un territoire et donc à sa compréhension sensible.

Dans notre cas, la découverte du territoire de Bordeaux Métropole a été initiée lors du démarrage de nos réflexions en vue de notre participation au Concours Europan 15 pour le site de Floirac.
Afin de comprendre les enjeux du projet, il a d’abord été primordial de ne pas se limiter au site réduit de la Plaine Sud Garonne et d’explorer les caractéristiques du territoire élargi.

Notre visite de l’agglomération, associée à une intuition se résumant au fait que bien que le territoire se soit élaboré autour de l’eau, son accès pour les habitants n’y est pas forcément induit ni facilité.

111.jpg

 

Prenant en considération les préoccupations actuelles concernant le réchauffement climatique et la manière dont nous pourrons évoluer dans nos villes dans un futur très proche, il nous a semblé essentiel de proposer une réponse à la question de la présence et de l’accès à des zones humides, des zones de fraîcheurs, au sein d’une agglomération qui se densifie à un rythme très actif.

Composer avec le territoire serait donc cette intuition de le comprendre en évoquant dans un premier temps ses manques face à sa résilience pour, de manière résultante, articuler en intelligence ses potentiels au service de la qualité de vie.

Comment créer alors une nouvelle programmation en lien avec les préoccupations environnementales actuelles aux portes de l’agglomération ?
Comment créer une nouvelle destination récréative et respectueuse du milieu dans lequel elle s’inscrit ?
Comment recomposer et redécouvrir un site paysager de grand intérêt, en lien direct avec le cœur de l’agglomération ?


Outre les piscines municipales et autres stades nautiques, les seules plages « naturelles » aménagées pour la baignade ou les loisirs nautiques (sans avoir à prendre une voiture et faire ne serait-ce qu’une heure de route pour rejoindre la côte) sont la plage de Bordeaux lac et celle du lac de Bègles.

Pourtant les marais, les gravières, les « nouveaux lacs » poinçonnent la carte de la métropole, notamment au nord de l’agglomération ?

Notre analyse puis notre visite du territoire s’est donc poursuivi aux portes de ce Médoc si prisé, à la découverte des gravières, formidables résultats de l’action de l’homme pendant des décennies sur son territoire.

En effet, ces anciennes carrières offrent aujourd’hui une énorme capacité de reprogrammation pouvant (et à notre sens, devant) aller plus loin que la seule préservation paysagère et l’aménagement de sentiers pour les promenades du dimanche.

222.jpg
GL3.jpg
GL2.jpg

 

Certaines de ces zones humides, de ces poches de fraîcheurs pourraient faire partie du maillage d’activité proposé par l’agglomération.

La carrière de Blanquefort / Parempuyre, en continuité avec le futur parc des Jales et en  liaison directe avec la gare de Parempuyre, présente tous les atouts pour accueillir un programme d’activités de loisirs en devenant un nouveau lieu de baignade ; un pôle de fraîcheur qui pourrait devenir un réel pôle économique touristique, dans le respect bien entendu du périmètre de protection environnementale.

Le projet que nous proposons aujourd’hui correspond donc à cette possibilité pour Bordeaux Métropole, Parempuyre ou Blanquefort, de proposer une nouvelle destination pour leurs habitants, en pleine agglomération.

> projet en cours

3bis.jpg
BLANQUEFORT 5B.jpg
1bis.jpg